Site icon ANA GIRONELLA

Comment le jeûne intermittent me permets de gérer mon poids.

sliced avocado
Photo by Thought Catalog on Pexels.com

Le jeune intermittent je ne savais pas quoi en penser. Ça a finalement changé ma façon de manger et de contrôler mon poids.

L’idée même de jeûner était inconcevable pour moi, il n’y a pas si longtemps. Il faut savoir que je me suis beaucoup entrainée en musculation, et ai pris en 10 ans bien 10 kg de muscles (entre autres évidemment). Pour prendre ce poids j’ai beaucoup beaucoup mangé. En mode culturiste. Plusieurs repas par jour, et des périodes de prise de masse suivie de sèche. Après attention, je suis végétarienne et j’ai toujours privilégié l’alimentation saine, donc prise de masse ou pas, c’est surtout les portions qui changeaient mais je ne me suis jamais gavée de sucre et de gras sous quelque forme que ce soit.

C’est donc comme ça je que j’ai atteint 58-60 kg de muscle propre pour 1,62cm. Mais la case sèche était indispensable, je faisais beaucoup plus de cardio, supprimait un certain nombre d’aliments et en quelques semaines c’était réglé.

Ça c’était avant…

Le confinement et les 43 ans sont arrivés, et pour te la faire courte, j’ai senti que j’avais « grassi » ;)C’est à ce moment là et durant les mois qui ont suivi, que j’ai constaté que la méthode sèche cardio-régime ne fonctionnait plus vraiment. Je mangeais 4 fois par jour en faisant attention aux portions évidemment, et avais repris le sport même si beaucoup moins, mis à part les quelques mois de réouverture des salles.

Mon petit frère très sportif et très intéressé par la nutrition, s’est mis au jeûne intermittent, il y a trouv2 beaucoup de bénéfices notamment sur la récupération et sur des douleurs dorsales. Bon.

J’ai toujours eu un rapport sain à la nourriture, mais j’aime contrôler les choses, je ne bois pas beaucoup d’alcool volontairement, et en terme de repas, tout est réfléchi tous les jours, je ne me lâche qu’au resto. Le jeûne quelque soit sa forme c’est une façon de manger qui implique de la conscience. Et c’est une des raisons qui font que l’idée me plaisait et que maintenant que je le pratique je suis convaincue que c’est un super moyen de gérer ses prises alimentaires et de ce fait contrôler son poids.

Comment je procède personnellement: d’abord déterminer le temps de jeûne. Perso j’ai opté pour du 14/10, ça peut être 15/9 mais pas plus. Et c’est ce qui est recommandé pour les femmes surtout dans la quarantaine par une naturopathe dont je suis pas mal les conseils, qui s’appelle Lisa Salis. Les processus de jeûne, de digestion, de gestion des sucres et autres nutriments, impliquent les hormones, raison pour laquelle jeûner au delà de 14 heures pour une femme peut être perturbant au niveau hormonal. Cela peut occasionner des chutes de glycémie en particulier.

Donc après réflexion j’ai choisie cette option. Et du coup, comme je déteste ne pas manger le matin, je ne mange plus le soir. Mon dernier repas est aux alentours de 17-18h30, et le lendemain matin je mange en fonction entre 7 et 8h30. Si je sors le soir, là oui je jeûne le lendemain matin et c’est très très long pour moi! 😀 Évidemment il faut rattraper le cycle ce qui en fait une journée ou je mange très peu, entre 12/13h et 17/18h mais j’équilibre de cette façon, et ça fonctionne carrément. J’ai perdu le poids qui s’était installé pendant cette période d’inactivité inhabituelle. Et je n’ai rien repris depuis. Je n’ai pas changé vraiment ma façon de manger mis a part que je limite mes portions de glucides mais c’est tout.

Et c’est l’énorme changement que j’ai fait dans ma vie et ma façon de manger. Alors oui en vacances c’est compliqué, parce que je veux profiter de la soirée et diner avec tout le monde, et le matin j’aime me lever tôt et faire du sport. Du coup compliqué, donc je dÎne en vacances, c’est d’ailleurs une période de petit lâchage sur tout mais c’est un peu le but quand même.

Comment tu peux le mettre en place dans ta vie ?

Je pense vraiment que c’est une super solution pour contrôler son poids et changer son rapport à la nourriture. Il ne s’agit pas de privation ou de restriction, il s’agit de prise de conscience, de prise en main de ses repas et du moment de manger, et je suis convaincue que de cette façon on choisit différemment ses aliments. On ne va pas se gaver après 14 heures de jeune, mais choisir intelligemment ce dont on a besoin. Quand on arrive à 40 ans et j’en parlais dans mon article « comment perdre du poids à 40 ans », on doit je pense, changer sa façon de manger, si tu as pris du poids, tu ne pourras plus le perdre comme tu le faisais dans le passé, et si tu ne changes rien tu vas continuer de grossir. Et ce n’est pas une question d’esthétique, je me tue à le dire et le répéter, le but c’est la santé, le bien-être physique et mental!

Regarde ce qui te convient en terme d’horaires, 14/10 ça reste assez gérable, perso je veux manger tôt le matin pour faire du sport, du coup je dois « dîner » super tôt, et clairement t’es en décalage avec ton entourage. Mais tu peux varier un peu aussi tant que tu restes sur ton temps de jeûne habituel, je ne sais pas si c’est très orthodoxe mais ça fonctionne pour moi, et évidemment je ne donne ici aucun conseil médical, ce ne sont que mes expériences qui peuvent t’inspirer. Ou pas! 🙂

Le fait est que je ne me vois pas remanger comme avant, je suis vite gavée, du coup je réduis mes portions et j’avais l’habitude de manger beaucoup donc c’est une bonne chose, et évidemment cela contribue a la gestion de mon poids.

N’hésite pas à m’écrire pour ne donner ton avis là dessus en commentaire ou par mail. Bisous!

Quitter la version mobile